7 Commentaires sur “Article du Démocrate 20 septembre 2018

  1. Estordinaire !!!!!!!!! Nous souhaitons que les travaux de réhabilitation reprennent de la station reprennent au plus vite, déclare M.Estor, Pdt de la communauté de communes.

    Quel plaisantin. ILS N ‘ONT JAMAIS COMMENCE LES TRAVAUX. Ils ne risquent pas de reprendre.

    M. Estor , allez , un petit effort svp. Demandez de l’aide à M.Duppi il connait le dossier…….. par coeur et saura vous conseiller dans le bon sens et dans l’intérêt du contribuable.ça va de soi.

  2. Oui tout a fait d’accor M. Blero. mais pas si blereau que ça.
    La communaute de communes dit aussi qu’il y a eu un épisode de pollution anormal dû à l’ecoulement de produits chimiques. ca c’est en langue socialiste.
    Traduction exacte en français : Une pollution dont on ne sait pas trop l’origine . On sait que ce sont des produits chimiques qui en sont la cause. Peut etre un coup des Russes ou des Chinois ou encore des américains
    Ah bon mais que c’est que sa peu etre bien? Quoi t’est-ce? Que qui n’y a qui coule dans le Dropt?

    C’EST TOUT SIMPLEMENT DE LA MERDE . oui monsieur ESTOR, les produits chimiques c’est caca , pipi, huile et lessives et autres des monpazierois. Demandez à M. duppi et ses adjoints écolos . Les plus grands pollueurs . Ils sont medaille d’or de la pollution pour tout le sud-ouest.

  3. Bravo au collectif Transparence en Bastide. Cet article le met en lumière avec tout le travail qu’il fait pour Monpazier sans que le habitants en soient conscients. Des habitants enfumés par des irresponsables !!! On voit comment nos élus cachent tout sur la pollution du Dropt et ne sont pas fiables. Oust !

  4. Oui bon boulot de ce collectif mais pour Duppi le principal c’est que les abonnés payent leur facture.
    Tant pis si l’assainissement ne fonctionne plus depuis des années. tant pis si le Dropt est pollué.
    Le bétail ne peut pas boire et Alors . Les agriculteurs ont qu’a remplir des bacs à eau.
    En gros ON S’EN FOUT.
    Ce que Lalinde veut c’est d’empocher la prime et la redevance assainissement. je paye 110 euros pour un semestre.

    Voyez ce qu’ils gagnent avec tous les abonnés. Ou va cet argent? Pour qui? Pour quoi?

    ras la casquette.

  5. C ‘est vrai Julie, vous n’etes pas la seule à payer. On paye et on se demande pourquoi. Il n’y a pas de service en face. Enfin on a gagne la pollution du Dropt et Monpazier fait encore parler d’elle. Pauvre bastide; Et dire que Duppi voulait en faire le village prefere des français.
    mais avec ce genre de problème ça ne pouvait qu’apporter des points négatifs. Il prend les vieux de Monpazier pour des cons mais les journalistes eux il s vont un peu plus loin. Heureusement.

    Stephane Bern 1. Duppi 0.

  6. J’ai lu l’article du journal du Bergeracois, le Démocrate, illustré d’une photo pour le moins surprenante. Et dans cet article, la Communauté de Communes des Bastides Dordogne Périgord signale que le Dropt a connu un épisode de pollution dû à des écoulements de produits chimiques. Sans préciser la nature ni le lieu. A Eymet, peut être ! Mais il suffit de regarder la photo pour comprendre qu’à Monpazier et Gaugeac il s’agit de pollution organique et, après renseignements pris, la photo représente l’écoulement de la sortie des bassins de la station d’épuration de Monpazier. A voir cette photo qui circule sur les réseaux sociaux, la quantité de matière organique dépasse largement les 5 grammes par litre. Beaucoup de locaux semblent ne pas se préoccuper de cela, pourtant il doit être bon de leur expliquer l’importance de cette pollution : 5 grammes par litre représentent 5 kilos pour 1000 litres, soit 1 M³.
    Prenez une petite piscine de 50m³ , cela fait 250 kilos de matières organiques et fécales, issus des toilettes des Monpazièrois !
    Qui oserait encore se baigner dans une telle piscine, même bien mixée. Et la couleur verte en est assurée par les algues. N’est ce pas beau, tout cela ?

  7. Tout est « naturel » dans cette histoire n’est ce pas ? Arrosez les jardins avec l’eau du Dropt et Monsanto sera vite en dépôt de bilan !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *