CONSEIL MUNICIPAL DE MONPAZIER DU 12/04/19 BULLETIN D’HUMEUR

J’ai assisté, comme d’habitude, à la réunion du Conseil Municipal de Monpazier vendredi dernier.

J’ai été surpris par la tournure qu’a prise le vote du compte administratif. Le compte administratif est la photo des opérations comptables de l’année écoulée et en ce sens, il traduit les volontés politiques de la majorité relative en place. Chaque année des problèmes récurrents sont relevés et mis en évidence lors de ce vote.

L’obligation est faite au Maire de sortir de la salle lors de ce vote, et ses adjoints se sont crus inspirés en demandant, avec insistance, aux membres de l’opposition qui ont voté contre ce compte administratif, les raisons de leur vote, dans le but sans doute de tenter de les mettre en difficulté.

Ceux-ci se sont expliqués, alors que rien ne les y obligeait, en répétant ce qui durant cette année écoulée a été reproché au Maire de Monpazier et à ses affidés qui portent, eux aussi, l’entière, la totale responsabilité des actes municipaux :

Le Maire a eu « l’excellente » idée de réunir au sein d’un même budget annexe les comptes de « Bastideum » et de la Médiathèque. Ce, pour que n’apparaisse plus le déficit de fonctionnement annuel de « Bastidéum ». Ce déficit s’élève à près de 170 000 € depuis sa création, payés par les contribuables monpaziérois.

Il est vrai que les services de la Culture du Conseil Régional et du Conseil Général avaient déconseillé, à l’époque, au Maire de réaliser cet investissement qui ne pourrait être que déficitaire; Ils le lui ont dit, ils me l’ont dit, ils en étaient certains.

Mais le Maire, qui se soucie fort peu de l’intérêt de ses concitoyens, n’en a « fait qu’à sa tête » et, comme à l’habitude, il s’est trompé dans son jugement. Pourtant, à sa création, l’on allait voir ce que l’on allait voir. C’est tout vu, et ce n’est vraiment pas bon pour nous, contribuables.

Le Maire voulait laisser penser que c’était la médiathèque qui était déficitaire, ce qui n’est pas le cas, il a affecté une partie des salaires et des charges qui auraient du être imputés à Bastidéum à la Médiathèque.

Il semble également que dans cette commune on ne connaisse pas les vertus d’un budget analytique. Ces budgets analytiques pourraient très facilement retracer les dépenses et les recettes de chacune des structures rassemblées. J’ai des collaborateurs qui pourraient leur donner quelques conseils puisque nous gérons, dans une autre structure, 3 budgets annexes et, au sein de ceux-ci, une douzaine de budgets analytiques qui nous donnent la photographie exacte de chacune des exploitations de services distincts les uns des autres.

Il est vrai que le recours à cette technique permettrait, de nouveau, de constater le déficit de « Bastidéum », ce que, justement, le Maire veut éviter.

Quant au reste, l’on s’aperçoit que la commune de Monpazier doit bien transférer à la CCBDP l’excédent du budget annexe « assainissement » de 55 000 € (il me semble que le Maire avait dit lors d’une réunion précédente que le transfert n’était pas une obligation et qu’il allait s’en exonérer…mais pas de chance pour lui, il devra quand même s’exécuter).

Il a bien été reprécisé à la dernière réunion de la CCBDP que les habitants de chaque territoire paieraient pour les travaux d’assainissement de leur propre territoire; C’est-à- dire que les monpaziérois vont payer pour les travaux de remise aux normes de la station d’épuration, puisque l’harmonisation des tarifs sur l’ensemble de la CCBDP se fera sur une durée de 8 ans.

J’aurai l’occasion de revenir sur ces travaux et de démontrer, s’il en était besoin, dans ce domaine aussi, l’incompétence du Maire de Monpazier à prendre les bonnes décisions depuis ces huit ou neuf dernières années.

Marc Mattera

7 Commentaires sur “CONSEIL MUNICIPAL DE MONPAZIER DU 12/04/19 BULLETIN D’HUMEUR

  1. Il y a une chose que je ne comprends pas :
    Le budget est de la seule compétence du maire ?
    Il ne le soumet à aucune instance ?
    Personne ne voit rien dans ces montages tronqués pour que le Bastideum n’apparaisse pas comme déficitaire qu’il est ?

  2. Même si on  » n’aime pas  » Mr Mattera on peut lui reconnaître que son analyse est claire.
    De quoi faire réfléchir certains chefs d’entreprises et donc habitués à étudier un bilan:
    Avant de s’engager pour l’année prochaine ils ont là matière à réfléchir .

  3. Il y aura beaucoup d’alternatives pour les municipales car les listes seront réduites à 11 à Monpazier. Ça bouge beaucoup en ce moment dans la Bastide et il n’est pas impossible que 3 listes entrent en piste comme en 1989 ce qui serait extraordinaire pour la démocratie dans le village. Il va y avoir beaucoup de suspense. Il y a des jeunes et des nouveaux qui veulent s’investir et c’est tant mieux.

  4. je souhaite bon courage à tout les candidats,Monpazier mérite une équipe compétente les électeurs choisiront !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *